Traitez le corpus dans sa globalité, repérez-en la logique, pour ne pas traiter les textes les uns après les autres. Il s`agit ensuite de mettre les textes en relation, quand c`est possible. Ce dernier principe occasionne la capacité de cruauté de l`homme qui transparaît dans la répétition du terme «mal». Introduction: brève présentation du corpus → essayer de regrouper les textes en fonction du genre, de l`époque. Madame Tim commande ses petits-enfants tel un «tambour-major» l. il faut essayer de comprendre le lien implicite entre les textes, en faire ressortir les points communs et les différences. Le second appartient au genre du conte philosophique et traite de………. Soyez synthétique. Enfin, de par ce rôle joué au sein de leur famille, ces mères ou grand-mère ont laissé un souvenir fort aux narrateurs.

Conclusion: 3 lignes de bilan, proposant une réponse à la question, résumer rapidement, pas la peine de faire d`ouverture. Ces textes Rymz un thème commun, celuJe du pouvoir tyrannique que nous étudierons en interrogeant les différents genres et registres présents dans ces textes. Enfin, Rousseau présente l`homme comme un être dirigé par la binarité avant d`obéir à la raison. Les auteurs ne se contentent pas de décrire la barbarie et les atrocités commises sur les animaux mais mettent en exergue la responsabilité de l`homme don`t ils dénoncent les agissements. Une page, ne dépassez jamais deux pages. Quels comportements humains les auteurs du corpus dénoncent-ils? Soignez votre rédaction et la présentation de la réponse. Par ailleurs, ces trois figures maternelles sont also des personnes sources pour leur entourage. Leur charisme ne avait pas laisser de marbre et ont provoquent une certaine admiration et affection pour Colette et Giono. Les membres de leur famille sont impérativement bien des satellites autour d`elles. Le corpus est composé de trois extraits tirés de sido de Colette, des raisins de la colère de Steinbeck et enfin du roi sans divertissement de Giono.

Nous savons qu`il s`agit d`un conte philosophique car le cadre est intemporel et renvoie au merveilleux, les personnages X et Y sont simplifiés et sans réelle psychologie apparente (etc + citations)………. Elle est d`ailleurs entourée «de nourrices, d`un laquais, d`une domestique» pour l`y aider. Voltaire est d`autant plus poignante qu`il s`adresse directly au lecteur en l`interpellant et en l`apostrophant (utilisation du pronom «tu»).